Nouvelles

Information concernant la nouvelle convention collective 2014-2018

Le 5 mars 2015

La modification et l’approbation des textes et appendices ont été finalisées le 22 décembre 2014. Le délai peut sembler long, mais il faut comprendre qu’il a fallu intégrer toutes les lettres d’entente et résultats de Comité de relation de travail (CRT) au niveau corporatif pour éclaircir certains textes, et ce, depuis les cinq dernières années. C’est très compliqué de s’entendre sur le comment on transforme un principe de lettre d’entente en texte de convention collective et aussi à quel article on ajoute le texte et toutes les concordances avec les autres articles à faire. Certaines lettres d’entente concernaient plus d’une section locale; il fallait donc que tous s’entendent sur la finalité.

Nous devions aussi vérifier chaque mot, chaque virgule, chaque chiffre, chaque tableau en détail et plusieurs fois car il y a eu plusieurs versions avant la finale du 22 décembre 2014; il ne fallait rien échapper! Souvent, ce ne sont plus les mêmes vis-à-vis patronaux des dernières années et nous devions réexpliquer les tenants et aboutissants de certaines lettres d’entente.

Le but de l’exercice est d’avoir une convention collective la plus complète possible pour ne pas avoir une convention qui se réfère à un cartable de lettres d’entente provinciales.

Le travail de mise en page des textes et des tableaux pour le format d’impression de notre convention a donc commencé après les Fêtes.

Il a ensuite fallu faire la lecture complète pour ne pas que cette mise en page ne laisse échapper d’erreurs comme cela s’était produit avec l’impression de notre précédente convention.

Ce travail de révision s’est terminé avec l’employeur lundi le 2 mars 2015 et plusieurs anomalies et erreurs ont été soulevées. Hydro-Québec dispose d’un délai de deux semaines pour procéder aux dernières corrections pour ensuite finaliser la vérification complète. Nous procéderons ensuite à l’impression de 7 000 copies et à l’envoi aux membres vers la mi-avril.

Cependant, à la rencontre du Comité exécutif provincial (CEP) de février dernier, il a été décidé de fournir, via la structure syndicale jusqu’aux membres, la copie électronique de la convention collective aussitôt qu’elle sera prête pour l’impression; ce qui devrait être avant la fin du mois de mars.